Koutiala (Mali) le 30 janvier 2002.


Bonjour à toutes et à tous.

Après 68 jours de marche consécutifs et 1648 kilomètres à pied, me voici à Koutiala, la capitale de l'or blanc en référence au cotton. Pour traiter le coton on trouve 4 usines d'égrenage et une huilerie.
Je fais une halte prolongée à Koutiala suite à un problème de santé qui m'a obligé pour la première fois à mettre pied à voiture pour 28 kilomètres.
Je vais reprendre la marche en alternant avec la voiture pour gagner Djenné. Les conditions de marche deviennent difficiles car la chaleur brûle maintenant dès 9h30/10h et le vent de L'Harmattan souffle souvent et contribue à dessécher le corps.
Si je suis souvent dans des conditions précaires de logement et de nourriture, je partage quelquefois la vie des plus hautes autorités comme à Tengrela (Côte d'Ivoire) où j'ai logé chez le préfet et partagé la table dominicale avec un service assuré par le personnel de maison .
Si le niveau de vie est légèrement supérieur au Mali et en Côte d'Ivoire qu'en Guinée , ce n'est pas vrai pour les cultivateurs. Un journalier peut travailler une journée entière dans les champs pour moins d'un euro.
Au Mali , le secteur scolaire est en crise, on inscrit les enfants en masse sans donner les moyens à l'institution. On peut trouver des classes à 160 pratiquant la double vacation, c'est à dire que 80 enfants ont droit à une demie journée d'enseignement. On recrute des enseignants en les formant en 45 jours.
Koutiala, c'est aussi une ville importante pour l'O.N.G. Santé Sud partenaire de Tombouctou 2002 avec le siège de l'association des médecins de campagne qui m'a accueilli.

A bientôt.
Jean-Marc Pineau.

PS: Yves Gueydon, un ami me rejoint à Djenné pour m'accompagner jusqu'à Tombouctou.

Carnet de Bord 2

Carnet de Bord 3

Carnet de Bord 4

Carnet de Bord 5

Carnet de Bord 6

Carnet de Bord 7

Carnet de Bord 8

Carnet de Bord 10

Carnet de Bord 11

                                             Téléphone : 04 73 53 96 31

                                                     Messagerie : Pineau.Jeanmarc@wanadoo.fr